NOUVELLES
16/10/2014 09:12 EDT | Actualisé 16/12/2014 05:12 EST

L'ouragan Gonzalo se transformera en tempête avant d'atteindre Terre-Neuve

HALIFAX - Le Centre canadien de prévision des ouragans (CCPO) s'attend à ce que l'ouragan Gonzalo se transforme en une puissante tempête post-tropicale avant d'amener de fortes pluies sur le sud-est de Terre-Neuve au cours de la fin de semaine.

Les météorologues croient aussi qu'un autre front froid touche l'est de la province et amène encore de la pluie. Les précipitations pourraient donc atteindre entre 50 et 75 millimètres.

On s'attend à ce que la pluie tombe rapidement, avant de céder sa place à de forts vents.

Les vents les plus puissants auront lieu à droite (sud-est) de la trajectoire de Gonzalo et les pluies les plus fortes à gauche (nord-ouest).

Le CCPO a aussi lancé un avertissement entourant l'onde de la tempête et les vagues, peu importe si le centre de la tempête passe sur la côte ou non.

Les météorologues soutiennent qu'il y a 40 pour cent de chances que la tempête pénètre à l'intérieur du territoire terre-neuvien.

Les dernières prévisions suggèrent que le Cap-Breton pourrait être épargné par les pluies, mais les météorologues ont ajouté qu'il était possible de voir une houle océanique de deux ou trois mètres le long de la côte atlantique de la Nouvelle-Écosse, samedi.

Les Bermudes menacées

Vers 14 h, jeudi, la tempête Gonzalo était un puissant ouragan de catégorie 4 se dirigeant vers les Bermudes.

Gonzalo générait jeudi des vents soutenus de 230 kilomètres/heure, avec des bourrasques encore plus fortes, et se trouvait à 780 kilomètres au sud-sud-ouest des Bermudes. La tempête se déplaçait vers le nord à 11 kilomètres/heure.

Un avertissement d'ouragan demeurait en vigueur aux Bermudes.

Le centre américain a indiqué jeudi que l'oeil de Gonzalo devrait passer à proximité des Bermudes vendredi après-midi. Il a ensuite précisé que Gonzalo devrait être un ouragan dangereux à ce moment, même si un léger fléchissement de sa puissance est prévu jeudi soir et vendredi.

«C'est un événement très grave, a dit Dave Fox, un représentant du gouvernement bermudien. Je ne me souviens pas d'en avoir déjà vu un de cette taille pendant ma vie.»

La tempête Fabian, un ouragan de catégorie 3, avait fait quatre mort aux Bermudes en 2003. La directrice du Service météorologique des Bermudes, Kimberley Zuill, a déclaré lors d'une conférence de presse que Gonzalo devrait toucher l'île pendant 27 heures.

«Sa trajectoire est similaire à celle de Fabian, la durée est similaire à Fabian, a-t-elle dit. Si votre propriété a été endommagée par Fabian, vous allez vouloir vous préparer.»

Les météorologues préviennent qu'une onde de tempête accompagnée de vagues destructrices pourrait provoquer d'importantes inondations sur l'île, dont la côte s'étire sur une centaine de kilomètres. Une quinzaine de centimètres de pluie sont attendus.

Le gouvernement bermudien a annoncé la fermeture de l'aéroport international à compter de jeudi soir, quand des conditions de tempête tropicale sont attendues. Plusieurs transporteurs aériens ont augmenté leur nombre de départs des Bermudes pour devancer la tempête.

Plus de 1000 résidences de l'île demeurent sans électricité depuis le passage, dimanche, de la tempête tropicale Fay. Des habitants s'affairaient jeudi à réparer des toitures endommagées et le gouvernement a mobilisé quelque 200 soldats pour aider aux opérations de nettoyage.

Les commerces de l'île ont été pris d'assaut mercredi. Les batteries, les bougies, les génératrices et d'autres biens d'urgence se sont envolés, tout comme les bâches distribuées par le gouvernement. Les supermarchés et les stations d'essence anticipaient de nouvelles foules jeudi.

Le code du bâtiment sévère des Bermudes signifie que la plupart des structures devraient être en mesure de résister à l'assaut de la tempête.

Gonzalo a fait au moins un mort et deux disparus depuis son arrivée dans les Caraïbes, plus tôt cette semaine.