NOUVELLES
16/10/2014 12:58 EDT | Actualisé 16/12/2014 05:12 EST

L'indice des prix des marchandises de la Banque Scotia a reculé en septembre

TORONTO - L'indice des prix des marchandises de la Banque Scotia a reculé en septembre, plombé par un dollar américain fort, par une baisse des prix des céréales et des animaux d'élevage, et par des perspectives peu optimistes quant à la croissance économique mondiale — particulièrement dans la zone euro, et notamment en Allemagne.

L'indice a accusé une baisse mensuelle de 2,1 pour cent en septembre, après avoir chuté de 5,4 pour cent en août. Les indices sont à la baisse dans tous les secteurs, avec des chutes plus marquées pour les marchandises agricoles de même que les métaux et minéraux.

L'indice des prix des marchandises agricoles a ainsi perdu 6,2 pour cent, celui des métaux et minéraux 3,1 pour cent, alors que l'indice des produits forestiers a reculé de 0,6 pour cent et celui du pétrole et du gaz de 0,4 pour cent.

Les prix à la baisse des pétroles brut léger et brut peu sulfureux à Edmonton ont grugé une légère hausse des prix du pétrole lourd Western Canadian Select, des prix assez élevés du gaz propane, et des prix plus fermes pour l'exportation de gaz naturel canadien, a indiqué Patricia Mohr, spécialiste des marchés des marchandises à la Scotia.

La banque estime que le pétrole West Texas Intermediate (WTI) ne devrait pas descendre au-dessous de la barre des 80 $ US le baril, grâce à un regain de la demande au quatrième trimestre. Selon la Scotia, le prix du baril de WTI devrait recommencer à monter en 2016 — possiblement jusqu'à 90 $ US —, dans la foulée d'une reprise de la croissance économique dans le monde et d'un certain ralentissement dans l'exploitation pétrolière aux États-Unis.