NOUVELLES
16/10/2014 05:18 EDT | Actualisé 17/10/2014 10:58 EDT

Les images des derniers instants d'Alain Magloire (VIDÉO)

RCQC

Alain Magloire, qui souffrait de problèmes de santé mentale, a été abattu par un policier à Montréal, le 3 février dernier, lors d'une intervention d'urgence au centre-ville. Nous avons obtenu des enregistrements audio et vidéo exclusifs des événements qui ont mené à sa mort.

Ces images montrent ce qui a mené à l'intervention policière mortelle, dont une altercation avec un client de son hôtel, rue Saint-Hubert. On le voit aussi fracasser une vitre à la réception de l'hôtel avec un marteau, frustré qu'on refuse de lui remettre son dépôt de 50 $. C'est ensuite qu'il est pourchassé pendant une dizaine de minutes dans les rues du centre-ville par des policiers.

Menaçant un agent avec son marteau, on voit sur ces images un autre policier tirer à quatre reprises sur Alain Magloire. Il meurt dans les minutes suivantes.

Voici ces images exclusives :

Un éclairage sur ce qui s'est passé

L'analyste en affaires policières Stéphane Berthomet estime que ces images démontrent qu'il y a eu des « erreurs techniques, stratégiques qui ont été faites par les policiers ». Les agents auraient pu agir différemment, selon lui.

M. Berthomet souligne que les policiers auraient pu négocier avec le suspect pour tenter de désamorcer la situation.

Le point clé, c'est le moment où le suspect est heurté par l'autopatrouille, explique-t-il. Ensuite, un policier tente de le maîtriser, mais il se retrouve seul au contact du suspect, vulnérable devant lui.

La police de Montréal a refusé de nous accorder une entrevue, soulignant qu'une enquête publique est à venir. Huit mois après l'annonce de cette enquête publique, le Bureau du coroner n'a toujours pas fixé de date pour le début des audiences.

À la suite d'une enquête de la Sûreté du Québec, aucune accusation criminelle n'a été portée contre les policiers de Montréal concernant la mort d'Alain Magloire.

Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo Des fusillades mortelles impliquant le SPVM Voyez les images