NOUVELLES
16/10/2014 08:38 EDT | Actualisé 16/12/2014 05:12 EST

Kobani: le bilan grimpe à 660 morts

MURSITPINAR, Turquie - Le bilan de l'offensive menée dans la région de Kobani par le groupe armé État islamique s'établit maintenant à au moins 660 morts.

L'Observatoire syrien des droits de la personne, à Londres, a indiqué jeudi que le bilan inclut 20 civils, 258 combattants kurdes, 374 djihadistes et neuf rebelles syriens qui combattent aux côtés des Kurdes.

On rapportait jeudi des affrontements sporadiques dans les rues de Kobani. Des tirs étaient notamment entendus dans l'est et le sud-est de la ville.

Un dirigeant local, Idriss Nassan, a demandé à la communauté internationale d'envoyer des armes à Kobani, en prévenant que la ville risque de tomber entre les mains de l'organisation État islamique.

Il a rappelé que les djihadistes peuvent obtenir des renforts à tout moment. Il a ensuite ajouté que les frappes de la coalition américaine sont efficaces, mais qu'elles ne suffiront pas à écraser les djihadistes.

Mercredi, le porte-parole du Pentagone, le vice-amiral John Kirby, a déclaré que deux semaines de frappes ont fait des centaines de morts et permis aux défenseurs de Kobani de consolider leurs positions.

Les miliciens kurdes ont apparemment été en mesure de reprendre une partie du terrain perdu au cours des derniers jours.