NOUVELLES
16/10/2014 04:23 EDT | Actualisé 16/12/2014 05:12 EST

Ebola: des représentants américains craignent pour la sécurité des frontières

WASHINGTON - La frontière canado-américaine s'est retrouvée jeudi au coeur d'une audience du Congrès américain, en lien avec l'épidémie d'Ebola.

Une représentante républicaine du Tennessee se demandait si les frontières terrestres avec le Canada et le Mexique devaient être mieux sécurisées.

Marsha Blackburn, la vice-présidente du comité de la Chambre sur l'énergie, a brièvement soulevé cette question avant de changer rapidement de sujet, lorsque le témoin n'a pas mordu à l'hameçon.

Le témoin en question était le président des Centres de prévention et de contrôle des maladies, qui a passé trois heures à répondre à des questions dans la foulée d'inquiétudes grandissantes à propos de l'éclosion mortelle.

Alors que les élections de mi-mandat auront lieu dans seulement deux semaines, l'Ebola est devenu un sujet à forte connotation politique aux États-Unis.

Certains politiciens ont invoqué l'éclosion pour exiger que la frontière avec le Mexique soit renforcée, bien qu'aucun cas de la maladie n'ait été détecté dans ce pays.