NOUVELLES
16/10/2014 01:44 EDT | Actualisé 16/12/2014 05:12 EST

Des rebelles tuent 30 personnes selon le maire d'une ville de l'est du Congo

KINSHASA, Congo - Un dirigeant local a déclaré que des rebelles se sont infiltrés dans des maisons et ont attaqué des citoyens, tuant au moins 30 personnes dans la ville de Beni, dans l'est du Congo.

Le maire Nyonyi Bwana Kawa a indiqué jeudi que des membres des Forces de défense alliées, un groupe originaire de l'Ouganda, ont attaqué tard mercredi soir la ville située à environ 400 kilomètres de Goma, la capitale de la province congolaise du Nord-Kivu.

La semaine dernière, le groupe de rebelles a tué neuf personnes à Oicha, une autre ville de la province du Nord-Kivu.

Mercredi, l'ONU avait rapporté un regain d'activité des rebelles dans le nord-est du Congo.

L'est du Congo est un nid d'activité des groupes rebelles, qui tentent apparemment de prendre le contrôle de ses ressources minières. Plusieurs groupes actifs dans la région proviennent des pays voisins, dont le Burundi, l'Ouganda et le Rwanda.