NOUVELLES
16/10/2014 01:00 EDT | Actualisé 16/12/2014 05:12 EST

Des affrontements font huit morts dans le sud-ouest de la Chine

PÉKIN, Chine - Au moins huit personnes ont perdu la vie dans le sud-ouest de la Chine cette semaine, quand des affrontements ont éclaté entre des villageois et un promoteur immobilier.

Quatre des victimes auraient été brûlées vives.

L'incident qui s'est produit dans la province du Yunnan compte parmi les plus violents des dernières années et met de nouveau en lumière le sort de paysans dont le gagne-pain est menacé quand des promoteurs s'emparent de terres avec l'appui d'un gouvernement local voué au développement économique.

Les villageois ont souvent recours à la violence quand les autorités font la sourde oreille à leurs revendications.

Des habitants du village de Fuyou était apparemment mécontents de la compensation offerte pour la construction d'un nouvel entrepôt. Huit ouvriers de la construction ont été pris en otage mardi, quand le promoteur a tenté de relancer les travaux après plusieurs mois de paralysie. Les ouvriers auraient été ligotés, battus et aspergés d'essence.

Des villageois munis d'armes improvisées auraient ensuite attaqué le chantier, où ils auraient affronté des fiers-à-bras embauchés par le promoteur.

Le gouvernement affirme que les villageois ont lancé des bombes incendiaires. Quatre des ouvriers capturés auraient alors été brûlés vifs.

Au moins deux publications importantes ont semblé prendre le parti des villageois. Le quotidien Guangming Daily s'est ainsi demandé où les truands du promoteur avaient pu obtenir de l'équipement policier pour affronter les villageois.

Pour sa part, le Beijing Times a affirmé que le gouvernement local n'a pas fait d'efforts suffisants pour résoudre le conflit.