NOUVELLES
16/10/2014 07:41 EDT | Actualisé 16/12/2014 05:12 EST

Bourses: recul en Asie et stabilisation en Europe après le déclin de Wall Street

MONTRÉAL - Les places boursières de New York et de Toronto ont affiché d'importants reculs dès l'ouverture des marchés financiers, jeudi matin.

L'indice S&P/TSX de Toronto a d'abord perdu 200 points avant d'en reprendre 25, à 13 894,89 points.

L'indice Dow Jones de la Bourse de New York a quant à lui perdu 150 points dès l'ouverture. Mercredi, il avait terminé la session en recul de plus de 173 points à 16 141,74.

Après avoir tenu le coup jusqu'en mi-journée, les indices boursiers européens ont mal terminé la journée. À Londres, l'indice FTSE 100 a perdu 1,75 pour cent de sa valeur alors qu'à Francfort, le DAX a reculé de 1,65 pour cent. Le CAC 40 de Paris s'est pour sa part déprécié de 2,3 pour cent.<

Plus tôt jeudi, à Tokyo, l'indice Nikkei 225 a plongé de 2,2 pour cent à 14 738,38 points en raison, surtout, d'une décote du yen face au dollar américain. À Hong Kong, l'indice Hang Seng a perdu un pour cent de sa valeur pour coter à 22 900,94 points.

Pour sa part, le prix du baril de pétrole brut poursuit sa chute à la Bourse NYMEX de New York. Tôt jeudi matin, il perdait près de 1 $ US à 80,85 $ US.

Les prix de l'or noir sont présentement à leur plus faibles niveaux en environ quatre ans. Ce recul heurte la valeur du dollar canadien qui a encore perdu de la valeur, jeudi, face à la devise américaine, valant en milieu de matinée moins de 88,5 cents US.

En raison de l'effondrement récent du prix du pétrole, les pays producteurs, dont le Canada fait partie, et les compagnies pétrolières subissent un recul quotidien de revenus qui se chiffre à environ 2,8 milliards $.