POLITIQUE
16/10/2014 04:21 EDT | Actualisé 16/12/2014 05:12 EST

Baisse d'impôts: un économiste avertit Ottawa que la chute du pétrole nuira

Getty

OTTAWA - Un économiste avertit le gouvernement Harper que les nouvelles baisses d'impôt qu'il prévoit annoncer dès cet automne pourraient être confrontées aux récentes chutes des prix du pétrole.

Mardi, le ministre des Finances, Joe Oliver, a laissé entrevoir l'arrivée de mesures d'allègement pour les Canadiens qui pourraient être annoncées dès la toute prochaine mise à jour économique. Il a ajouté qu'Ottawa respecterait sa promesse électorale de réduire les impôts sans toutefois fournir de détails ni sur ce qui serait annoncé lors de sa mise à jour économique ni sur le moment où elle aurait lieu.

Un ancien sous-ministre fédéral des Finances, Scott Clark, devenu professeur au département d'Économie à l'Université Carleton, rappelle que les revenus du gouvernement du Canada sont extrêmement sensibles aux fluctuations des prix du pétrole. Ceux-ci sont actuellement à leur plus bas en deux ans.

Scott Clark soutient que le ministre Oliver est beaucoup trop optimiste. Il lui rappelle que le prix du baril de pétrole brut à la bourse NYMEX a reculé de 24 pour cent au cours des seuls quatre derniers mois en raison d'un déclin de la demande internationale.

Joe Oliver maintenait mardi que les prévisions moyennes correspondaient à celles du mois dernier, notamment grâce à la croissance économique des États-Unis, stimulée par le secteur des hydrocarbures. Il disait constater que le plus important partenaire commercial du Canada se portait bien et que cela semblait durable.

Le Fonds monétaire international (FMI) a abaissé ses perspectives de croissance pour l'économie mondiale mais a révisé à la hausse celles pour le Canada et les États-Unis.

Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo Les pays qui taxent le plus et le moins Voyez les images