NOUVELLES
15/10/2014 08:53 EDT | Actualisé 15/12/2014 05:12 EST

Un Américain est nommé patron intérimaire de Sears Canada

TORONTO - Sears Canada (TSX:SCC) a décidé de faire appel à un dirigeant de la société-mère américaine pour remplacer de façon intérimaire son président et chef de la direction sortant, Douglas Campbell.

Ronald Boire devient ainsi le directeur général du détaillant canadien. Récemment, il était vice-président directeur, chef de la commercialisation et président des formats Sears et Kmart chez Sears Holdings Corporation.

M. Boire remplace M. Campbell, qui, le mois dernier, a annoncé son départ de la compagnie ainsi que son intention de rentrer aux États-Unis pour des raisons personnelles.

Même si Sears Canada cherche actuellement un successeur permanent à M. Campbell, la société a indiqué que M. Boire compterait parmi les principaux candidats.

M. Boire est arrivé chez Sears Holdings il y a trois ans après avoir été le président et chef de la direction du détaillant Brookstone. Auparavant, il avait travaillé pour Toys R Us, Best Buy et Sony Electronics.

«J'ai l'intention de poursuivre le travail entamé par Doug Campbell et son équipe (...), a-t-il indiqué. Créer de la valeur pour nos actionnaires sera ma mission ainsi que celle des employés de Sears Canada.»

Sears Canada a subi d'importants changements après avoir tenté d'attirer sans succès des acheteurs potentiels.

Plus tôt ce mois-ci, Sears Holdings, aux prises avec des difficultés, avait annoncé son intention de réduire sa participation dans Sears Canada avant le début de la saison des Fêtes afin de mettre la main sur un montant pouvant aller jusqu'à 380 millions $ US.

Sears Holdings vendra jusqu'à 40 millions d'actions de Sears Canada par l'entremise d'une émission de droits à ses actionnaires qui leur permettront d'acheter une portion des actions disponibles en fonction de leur niveau de participation.

Le détaillant américain a l'intention de conserver une participation d'environ 12 pour cent dans Sears Canada, ce qui est évalué à environ 113 millions $ US.

Sears Canada reste aux prises avec les défis imposés par la concurrence, alors que ses magasins montrent leur âge et que de simples rénovations mineures leur ont été consacrées ces derniers temps, ce qui leur donne un air vieillot comparativement aux nouveaux venus sur le marché, comme Target.