NOUVELLES
15/10/2014 09:35 EDT | Actualisé 15/12/2014 05:12 EST

Maduro accuse un groupe colombien d'avoir collaboré à la mort d'un député

CARACAS, Venezuela - Le président du Venezuela Nicolas Maduro a accusé un groupe paramilitaire colombien d'avoir joué un rôle dans le meurtre d'un jeune député vénézuélien.

M. Maduro a présenté une vidéo de surveillance et ce qui semble être l'enregistrement d'un aveu de culpabilité lors d'une conférence de presse mercredi.

Le député Robert Serra, âgé de 27 ans, a été poignardé plus tôt ce mois-ci.

Le président prétend que le groupe colombien se serait entendu avec les gardes du corps du député socialiste pour qu'ils le poignardent dans le but ultime de déstabiliser le pays.

M. Maduro avait déjà accusé l'ancien président colombien Alvaro Uribe d'avoir participé au complot. Il soutient que M. Uribe maintient des liens avec des groupes qui travaillent contre les intérêts du Venezuela.

Le président a ajouté qu'il réclamerait l'aide des États-Unis pour rechercher les membres de groupes de droite, notamment à Miami, qui attaquent, selon lui, son gouvernement.