DIVERTISSEMENT
15/10/2014 09:32 EDT | Actualisé 15/10/2014 10:49 EDT

«Les Duos improbables 2»: des tandems inusités poussent la note

Courtoisie

Marie-Michèle Desrosiers et Plume Latraverse joignent leur voix sur Vous qui passez sans me voir de Jean Sablon, Ingrid St-Pierre et Éric Salvail entonnent ensemble Fais-moi une place de Julien Clerc, et Lisa LeBlanc et Patrick Bourgeois s’unissent sur Donne-moi ma chance des B.B ; ce sont là quelques-unes des combinaisons inusitées qui composent l’album Les Duos improbables 2, lancé mardi, deux ans et demi après la parution du premier volet, au printemps 2012.

Tous les profits de vente des disques Les Duos improbables sont remis à l’organisme Les Impatients, qui offre gratuitement aux personnes atteintes de problèmes de santé mentale des ateliers de dessin, de peinture et de musique afin de leur permettre de s’exprimer par la création. Ces services sont dispensés à Montréal, Saint-Lambert, Drummondville et Joliette.

L’idée des opus de duos est redevable à Lorraine Palardy, présidente-fondatrice des Impatients, son fils Frédéric, directeur général de l’association, et le musicothérapeute Dany Bouchard, ainsi qu’à la maison de disques La Tribu. Marie-Christine Champagne, directrice des relations de presse de la boîte, et son équipe se sont chargés de former les tandems les plus improbables que possible en approchant quelques artistes, et en leur demandant avec quel collègue ils aimeraient pousser la note, peu importe le champ d’activité et l’expérience musicale. La première tentative des Duos improbables avait permis de garnir les coffres des Impatients de 40 000$ de revenus.

«On a mis cette idée sur pied un peu inconsciemment, sans savoir que ça deviendrait un tel succès, a raconté Lorraine Palardy. On ne savait pas qu’il y aurait une deuxième édition.»

Grands bonheurs

Certaines des 11 collaborations des Duos improbables 2 suscitent énormément de curiosité, comme celle de l’humoriste André Sauvé et de l’auteur-compositeur David Portelance. Grands amis depuis longtemps – ils ont même été colocataires pendant cinq ans -, les deux hommes revisitent J’ai un problème, air popularisé par Johnny Hallyday et Sylvie Vartan.

«J’aime beaucoup chanter, a révélé André Sauvé. Dans un contexte comme celui-là, sans prétention, où on n’a pas à prouver quoi que ce soit, ça enlève de la pression, et ça laisse place à la sincérité. J’ai beaucoup aimé le travail en studio, trouver les bonnes notes. Je ne pense pas en faire une carrière, mais dans des occasions comme ça, je ne dis pas non!»

«Ce duo a été à l’image de notre amitié, a renchéri David Portelance. C’est-à-dire aussi le fun que stressant! (Rires) La chanson est une déclaration d’amitié. Elle a été écrite pour un homme et une femme, mais on l’a transposée au niveau de l’amitié, et elle reflète ce qu’on ressent l’un pour l’autre. On n’entend pas souvent des chansons d’amitié entre deux gars. Le prétexte était idéal pour en parler.»

Guylaine Tremblay, elle, a eu l’honneur de côtoyer Richard Séguin, son idole d’adolescence, dans Dialogue d’amoureux, de Félix Leclerc.

«Ca a été un bonheur de tous les instants, s’est extasiée la comédienne d’Unité 9. J’ai réalisé que je fais bien d’aimer Richard depuis que j’ai 12 ans, parce que c’est un être d’une grande bonté, d’une grande générosité. Il a été hyper rassurant, avec moi.»

Même état d’allégresse chez Ingrid St-Pierre, qui dit avoir eu beaucoup de plaisir à enregistrer Fais-moi une place, avec Éric Salvail. L’animateur d’En mode Salvail s’est semble-t-il prêté au jeu avec bonne humeur et humilité.

«Ça a été vraiment particulier, vraiment agréable, a-t-elle souligné. J’ai adoré ça. C’était la première fois qu’on se rencontrait. Éric est quelqu’un de très, très sensible, il l’a fait avec tellement d’amour, il est arrivé avec plein de candeur, et ça a donné un beau résultat.»

Clémence Desrochers, porte-parole

Parmi les autres activités de financement des Impatients, notons la sortie, chaque année, du coffret Mille mots d’amour, qui contient des lettres d’amour rédigées par des plumes de tous les horizons, l’exposition Parlez-moi d’amour, qui se tient à la Chapelle historique du Bon-Pasteur, quartier général montréalais des Impatients, et des spectacles-bénéfice.

Clémence Desrochers est porte-parole du regroupement depuis plus de 20 ans; elle reprend d’ailleurs l’un de ses propres morceaux, La grosse Raymonde, accompagnée de Fred Pellerin et Steve Normandin, sur Les Duos improbables 2. Les Impatients ont aussi leur chorale, qu’on entend à deux reprises sur la nouvelle galette, d’abord avec Gabrielle Marion-Rivard, du film Gabrielle, et Yann Perreau, sur Bravo Monsieur le monde de Michel Fugain, puis avec Marc Hervieux et Michel Rivard, sur Aimons-nous, succès d’Yvon Deschamps.

L’album Les Duos improbables 2 est présentement en vente, en ligne et en magasin.

Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST