NOUVELLES
15/10/2014 12:53 EDT | Actualisé 15/12/2014 05:12 EST

Dialogue de sourds entre les deux Corées

SÉOUL, Corée du Sud - Une première rencontre militaire en plus de trois ans a donné lieu à un dialogue de sourds entre les deux Corées, mercredi.

Les deux pays se sont échangés des tirs à deux reprises au cours des derniers jours, quand des militants sud-coréens ont lancé des ballons en direction de la Corée du Nord et lors d'une escarmouche le long d'une frontière maritime contestée.

Des généraux des deux nations se sont rencontrés mercredi pour la première fois depuis février 2011, dans un village situé le long de la frontière. La Corée du Nord a demandé au Sud d'empêcher des militants d'envoyer du matériel de propagande vers son territoire et d'interdire aux médias sud-coréens de publier des articles dénonçant son régime.

Les délégués sud-coréens ont répliqué que cela est impossible, puisque la Corée du Sud est une démocratie libérale.

Les frères ennemis n'ont pas non plus réussi à s'entendre sur une frontière maritime tracée unilatéralement en 1953, sans l'accord de la Corée du Nord.

La délégation nord-coréenne était dirigée par Kim Yong-chol, un général intransigeant qui aurait orchestré deux attaques qui ont coûté la vie à 50 Sud-Coréens en 2010. Les délégués sud-coréens ont demandé à la Corée du Nord Nord d'admettre sa responsabilité

La réponse de la Corée du Nord n'a pas immédiatement été rendue publique et la Corée du Sud a refusé de fournir plus de détails.