DIVERTISSEMENT
14/10/2014 03:00 EDT | Actualisé 14/12/2014 05:12 EST

Alicia Keys à une manifestation pour les écolières nigérianes enlevées

JEWEL SAMAD via Getty Images
US singer-songwriter Alicia Keys (C) shouts slogans as she joins protesters with the 'Bring Back Our Girls' campaign during a demonstration in front of the Nigerian consulate in New York on October 14, 2014, to mark the six month anniversary of the kidnapping of over 200 Nigerian schoolgirls by Boko Haram militants. Six months since the kidnapping of the teenagers, interest in their plight has waned despite an initial wave of international outrage. AFP PHOTO/Jewel Samad (Photo credit should read JEWEL SAMAD/AFP/Getty Images)

Alicia Keys a participé à une manifestation à New York afin de sensibiliser la population à l'enlèvement de plus de 200 jeunes écolières nigérianes par des militants du groupe Boko Haram, en avril.

L'enlèvement a eu lieu il y a six mois, mardi. Alicia Keys a lancé la manifestation en compagnie de 30 autres personnes devant le consulat général du Nigeria, tenant des pancartes sur lesquelles était inscrit: «Nous sommes ici» et «Des écoles sécuritaires maintenant!».

Les manifestants ont scandé «Ramenez-nous nos filles» au moment où les New-Yorkais déambulaient dans les rues à l'heure du lunch. Keys, qui est enceinte, a déclaré en entrevue qu'elle avait été touchée par l'enlèvement parce qu'elle est mère. Son fils, Egypt, a eu 4 ans mardi.

Alicia Keys était accompagnée de son mari, le producteur et rappeur Swizz Beatz, à la manifestation.

Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST