Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

État islamique: l'Irak évoque des complots visant les États-Unis et la France

Demonstrators chant pro-al-Qaida-inspired Islamic State of Iraq and the Levant slogans as they wave al-Qaida flags in front of the provincial government headquarters in Mosul, 225 miles (360 kilometers) northwest of Baghdad, Iraq, Monday, June 16, 2014. Sunni militants captured a key northern Iraqi town along the highway to Syria early on Monday, compounding the woes of Iraq's Shiite-led government a week after it lost a vast swath of territory to the insurgents in the country's north. (AP Photo)
Demonstrators chant pro-al-Qaida-inspired Islamic State of Iraq and the Levant slogans as they wave al-Qaida flags in front of the provincial government headquarters in Mosul, 225 miles (360 kilometers) northwest of Baghdad, Iraq, Monday, June 16, 2014. Sunni militants captured a key northern Iraqi town along the highway to Syria early on Monday, compounding the woes of Iraq's Shiite-led government a week after it lost a vast swath of territory to the insurgents in the country's north. (AP Photo)

NEW YORK, États-Unis - Le premier ministre irakien a indiqué jeudi que les services du renseignement de son pays ont découvert un complot contre les réseaux de métro de Paris et des États-Unis.

Haider al-Abadi a dit avoir été informé du complot par Bagdad, et que des combattants étrangers membres du groupe État islamique en seraient les auteurs.

Un responsable américain a indiqué, sous le couvert de l'anonymat, ne rien savoir de ce complot présumé, et que le sujet n'a pas été soulevé lors de rencontres avec M. al-Abadi.

Le premier ministre irakien a répondu, «Je n'en suis pas certain», quand on lui a demandé si les attaques étaient imminentes, puis «Non» quand on lui a demandé si le complot avait été éventé.

Certains des djihadistes seraient français et d'autres américains.

M. al-Abadi a fait ces commentaires aux journalistes à New York, en marge de l'Assemblée générale des Nations unies.

INOLTRE SU HUFFPOST

L'État islamique en 7 points

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.