Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Les mineurs coincés sous terre remontent à la surface en Saskatchewan

Les 54 employés de PotashCorp qui sont coincés sous terre à la mine d'Allan, près de Saskatoon, commencent à remonter à la surface. Ils devraient rentrer à la maison d'ici le début de la soirée et tous sont sains et saufs, selon directeur de la mine, Larry Long.

Les travailleurs se sont réfugiés dans des abris après le début d'un incendie, mercredi après-midi. De la fumée persistait toujours jeudi matin dans certains secteurs de la mine, ce qui a retardé l'évacuation des mineurs, mais les abris leur permettaient de respirer de l'air frais.

Un porte-parole de PotashCorp explique que l'incendie a pris naissance dans un camion sous terre, vers 16 h mercredi. Près d'une centaine de travailleurs se sont alors réfugiés dans des abris, comme le prévoient les protocoles de sécurité. Le feu a mis hors service certains des ventilateurs qui assurent la circulation d'air.

La minière s'est affairée à rétablir l'électricité et le téléphone.

La mine a été fermée pour la journée, mais la direction espère reprendre les activités normales vendredi.

Aucun blessé n'a été signalé parmi les travailleurs.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.