Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Le maire de Terrebonne ne siégera plus au C.A. de l'Union des municipalités du Québec

L'Union des municipalités du Québec (UMQ) annonce dans un communiqué s'être entendue avec le maire de Terrebonne pour que celui-ci se retire du conseil d'administration de l'organisation.

Ce faisant, l'UMQ affirme prendre acte de la déclaration faite mercredi par M. Robitaille et dans laquelle il a admis avoir séjourné à deux reprises dans le bateau de l'entrepreneur Tony Accurso. Une information qu'il avait niée en novembre 2013.

L'UMQ précise dans son communiqué que ses « règles de conduite [...] prévoient qu'un administrateur doit dénoncer à la présidente toute situation dans laquelle il se trouve et qui soit susceptible de nuire à l'Union. Il est également du devoir de l'administrateur de prendre les mesures appropriées pour sauvegarder la crédibilité de l'organisation ».

La présidente de l'UMQ, Suzanne Roy, précise que « ce retrait n'a aucun impact sur la Ville de Terrebonne, qui demeure membre à part entière de l'Union ».

INOLTRE SU HUFFPOST

La commission Charbonneau en bref

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.