NOUVELLES
25/08/2014 09:04 EDT | Actualisé 25/10/2014 05:12 EDT

Une émeute fait trois morts dans une prison du Brésil

SAO PAULO - Deux détenus ont été décapités et un troisième jeté dans le vide lors d'une émeute dans une prison brésilienne, dimanche.

Les violences ont éclaté dans un pénitencier de Cascavel, dans le sud du pays. Au moins deux gardiens et plusieurs autres prisonniers sont toujours retenus en otage et les négociations pour obtenir leur libération se poursuivent.

Les détenus ont incendié et vandalisé l'établissement de 928 lits, qui accueillait plus de 1000 personnes au moment de l'émeute.

La rébellion a éclaté en tout début de journée dimanche, quand un gardien a été pris en otage pendant le petit-déjeuner.

Des dizaines de détenus cagoulés sont montés sur le toit de la prison. Des images diffusées par les médias locaux montrent au moins 30 prisoniers criant et battant leurs prisonniers ligotés. Les rebelles agitaient des bannières à l'effigie du PCC, un gang criminel formé en prison dans les années 1990.

Un avocat qui représente le syndicat des gardiens, Jairo Ferreira, a indiqué à la chaîne CGN qu'un concierge qui était retenu en otage a finalement été libéré, après que les mutins aient placé un tête décapitée sur ses genoux.

M. Ferreira dit que les prisonniers réclament de meilleurs aliments et de meilleurs soins médicaux.