NOUVELLES
25/08/2014 10:12 EDT | Actualisé 25/10/2014 05:12 EDT

Le TSX clôture à un sommet alors que tous les yeux sont tournés vers Tim Hortons

TORONTO - La Bourse de Toronto a clôturé lundi à un sommet record, après qu'un des détaillants les plus emblématiques du Canada, la chaîne de cafés Tim Hortons, eut confirmé tenir des discussions qui pourraient déboucher sur sa fusion avec le géant américain de la restauration rapide Burger King.

Burger King espère pouvoir ainsi créer une nouvelle entreprise inscrite en Bourse dont le siège social serait situé au Canada, ce qui lui permettrait de réaliser d'importantes économies d'impôts. De telles opérations, appelées «inversions fiscales», sont de plus en plus fréquentes aux États-Unis, mais aussi de plus en plus controversées.

L'actionnaire majoritaire de Burger King, 3G Capital, détiendrait la majorité des actions de la nouvelle entreprise.

La valeur d'une telle transaction reste encore inconnue. Mais la perspective d'économies d'impôts pour Burger King (NYSE:BKW) a propulsé son action en hausse de 19,5 pour cent, tandis que celle de Tim Hortons (TSX:THI) a pris 19,3 pour cent à 82,03 $.

L'indice composé du parquet torontois, le S&P/TSX, a clôturé en hausse de 63,19 points à 15 598,74 points. Sa progression a cependant été retenue par le secteur aurifère, le cours du lingot d'or ayant perdu des plumes.

Le dollar canadien s'est pour sa part déprécié de 0,3 cent US à 91,07 cents US.

Aux États-Unis, les principaux indices boursiers ont aussi progressé. La moyenne Dow Jones des valeurs industrielles a avancé de 75,65 points à 17 076,87 points, tandis que l'indice composé du Nasdaq a pris 18,8 points à 4557,35 points.

L'indice élargi S&P 500 a gagné 9,54 points pour terminer sur un nouveau record, à 1997,94 points. Plus tôt dans la séance, il a franchi pour la première fois le cap des 2000 points.

À Toronto, le groupe de la finance a progressé de 0,28 pour cent, alors que plusieurs grandes banques canadiennes se préparent à dévoiler cette semaine leurs plus récents résultats trimestriels. La Banque Royale a d'ores et déjà affiché, vendredi dernier, un meilleur bénéfice que prévu et un dividende en hausse, mais sa performance n'a pas suffi pour faire grimper son action.

La Banque de Montréal (TSX:BMO) et la Banque Scotia (TSX:BNS) feront état de leurs résultats trimestriels mardi.

Ailleurs sur le parquet, le groupe des métaux de base s'est adjugé 0,74 pour cent, le cours du cuivre ayant pris 1 cent US à 3,22 $ US la livre à la Bourse des matières premières de New York.

Le secteur de l'énergie a pris 0,6 pour cent, tandis que le cours du pétrole brut cédait 30 cents US à 93,35 $ US le baril à New York.

Le secteur aurifère a encaissé le recul le plus marqué, avec une baisse de 1,27 pour cent. Le prix du lingot d'or a perdu 1,30 $ US à 1278,90 $ US l'once à New York.