NOUVELLES
25/08/2014 03:26 EDT | Actualisé 24/10/2014 05:12 EDT

Le leader de l'opposition Khadjimba élu président de l'Abkhazie

Le leader de l'opposition Raoul Khadjimba a été élu président de l'Abkhazie, petite république séparatiste du Caucase, selon des données préliminaires publiées lundi par la Commission électorale locale.

M. Khadjimba a remporté l'élection dès le premier tour avec 50,57% des votes, tandis que son principal rival, Asslan Bjania, ancien chef du service de sécurité national, a obtenu un score de 35,91%, a indiqué lundi la commission, citée par les agences de presse russes.

Diplômé de la Haute école du KGB (services de sécurité soviétiques) à Moscou, Raoul Khadjimba, 56 ans, avait été à la tête des manifestations qui ont contraint le 1er juin l'ex-président Alexandre Ankvab à la démission et provoqué des élections anticipées.

L'Union européenne a déclaré "ne pas reconnaître" ce scrutin, en soulignant "soutenir l'intégrité territoriale et la souveraineté de la Géorgie".

Pour sa part, la Géorgie a qualifié cette élection de "violation des principes fondamentaux du droit international, en premier lieu ceux de la souveraineté des Etats",

L'Abkhazie, un petit territoire frontalier de la Russie près de Sotchi (sud-ouest), bordé par la mer Noire au pied de la chaîne du Caucase, a déclaré son indépendance et l'a défendue pendant une guerre avec les forces géorgiennes au début des années 1990.

La Russie, qui soutient l'Abkhazie ainsi que l'Ossétie du Sud, une autre région séparatiste géorgienne située à sa frontière, a reconnu l'indépendance de ces deux territoires à l'issue de la brève guerre qui l'a opposée à la Géorgie en août 2008.

all/jh