NOUVELLES
25/08/2014 08:28 EDT | Actualisé 25/10/2014 05:12 EDT

La course aux Emmys s'ouvre: "Breaking bad", "Game of thrones", "True detective" favoris

La course aux Emmys a débuté lundi avec en lice une myriade de séries cultes dont "Game of Thrones", "True Detective" et "Breaking Bad", au cours d'une soirée habitée par le souvenir de Robin Williams.

Le présentateur de "talk-shows" Seth Meyer a ouvert la cérémonie au Nokia Theater à Los Angeles en plaisantant sur le fait qu'elle se tient un lundi: "Probablement le signe qu'elle va bientôt être annulée".

"Nous avons eu tant de superbes programmes cette année, des comédies qui vous faisaient rire, d'autres qui vous faisaient pleurer", a-t-il ironisé.

Il a appelé l'actrice comique Amy Poelher, "sa Beyoncé", nominée pour son rôle dans la série comique "Parks and recreation", pour remettre le premier prix, celui du second rôle comique. Il a été attribué à Ty Burrell pour "Modern family".

Pendant les deux heures précédant le lever de rideau, les stars du petit écran ont défilé sur le tapis rouge, l'actrice Hayden Panettière faisant tourner les têtes en fourreau lamé argent plongeant jusqu'à son (petit) ventre de femme enceinte.

Beaucoup plus anticonformiste, la créatrice de la série provocante et désopilante "Girls", Lena Dunham, est apparue peroxydée, en chemisier à col rond et long tutu rose bouffant finissant en traine carmin et se fondant ironiquement dans le tapis rouge.

Anna Chumsky, nominée pour le meilleur second rôle féminin dans une comédie pour "Veep", a avoué avoir "des papillons dans l'estomac".

Mandy Patinkin, le patron de la CIA dans "Homeland", s'est dit quant à lui effrayé que la géopolitique mondiale rejoigne les délires des scénaristes de Hollywood.

"Game of Thrones" (HBO), série médiévo-fantastique, renouvelée pour une cinquième et sixième saisons, a été cette année la plus souvent nominée (19 mentions) suivie par la mini-série "Fargo".

Elle a déjà reçu quatre récompenses le 16 août aux "Creative Arts Emmys", qui distinguent les apparitions "guest stars" et les professions techniques, qui ont consacré la suprématie de la chaîne câblée HBO face aux réseaux TV.

"Breaking Bad", meilleure série dramatique l'an dernier, est de nouveau candidate à ce titre, entre beaucoup d'autres.

Elle s'est achevée il y a presque un an après cinq saisons. Bryan Cranston, un des deux acteurs principaux de "Breaking Bad", a déjà remporté trois statuettes pour son rôle de professeur de chimie malade d'un cancer, qui se reconvertit en fabricant de méthamphétamines. Il pourrait encore être sacré meilleur acteur pour une série dramatique, face à Jeff Daniels, couronné l'an dernier avec "The Newsroom", même si le favori pour ce titre prestigieux est cependant Matthew McConaughey.

Celui-ci incarne le flic abîmé et mystérieux de "True Detective", polar sombre sur des meurtres mystérieux à travers les bayous de Louisiane. L'acteur, qui rivalise pour le prix avec son partenaire à l'écran Woody Harrelson, a déjà gagné l'Oscar du meilleur acteur cette année pour "Dallas Buyers Club" et un doublé serait exceptionnel.

- Bataille de glamour -

Le niveau de glamour et de talent est particulièrement intense dans la catégorie meilleure actrice dans une série dramatique avec entre autres la sexy Lizzy Caplan ("Masters of Sex"), la glaciale Robin Wright ("House of Cards"), la bipolaire Claire Danes ("Homeland"), lauréate l'an dernier, et l'ambitieuse Kerry Washington ("Scandal"). Cette dernière serait, si elle gagne, la première actrice africaine-américaine à être consacrée aux Emmys.

Le souvenir de Robin Williams, l'un des acteurs les plus brillants de sa génération, qui s'est donné la mort le 11 août, devrait largement planer sur la soirée de lundi. Son ami et ex-compère à la scène Billy Crystal lui rendra hommage.

Ce comique de génie, oscarisé en 1998 pour "Will Hunting", avait aussi remporté deux Emmys dans les années 80 pour des émissions de variété.

La série dans laquelle il jouait l'an dernier, "The Crazy Ones", n'avait pas été reconduite.

C'est à la télévision qu'il avait été révélé au grand public, avec un rôle d'extra-terrestre dans la série "Happy Days", ensuite déclinée dans une autre série, "Mork et Mindy".

ved/bdx