NOUVELLES
25/08/2014 04:29 EDT | Actualisé 25/10/2014 05:12 EDT

Guatemala: pluies torrentielles au nord, sécheresse extrême ailleurs

Près d'un millier d'habitants du nord du Guatemala souffrent depuis plusieurs jours d'inondations dues aux pluies diluviennes, tandis qu'à l'inverse, dans une grande partie du pays, la sècheresse a poussé les autorités à déclarer l'état de catastrophe naturelle.

"Les pluies enregistrées ce week-end ont entraîné des inondations dans les départements de Petén (nord) et Izabal (nord-est), qui ont affecté 818 personnes et provoqué des dégâts légers à 136 maisons", a indiqué lundi dans un communiqué l'organisme chargé de la coordination face aux désastres naturels, la Conred.

Ces fortes pluies devraient se poursuivre cette semaine, selon l'organisme.

La situation est totalement inversée dans presque tout le reste du pays, où le gouvernement a dû déclarer lundi l'état de catastrophe naturelle, en raison d'une sécheresse prolongée qui touche 236.000 familles, privées de leurs récoltes.

Cette mesure, d'une durée de trente jours, concernera 16 des 22 départements du pays, dans des zones pauvres situées le long du "couloir sec", une frange aride qui traverse le pays du nord-ouest à l'est.

Le gouvernement estime à 64 millions de dollars (près de 50 millions d'euros) la somme nécessaire pour venir en aide aux familles affectées par la sècheresse.

hma/mas/jb/ka/gg