NOUVELLES
25/08/2014 03:40 EDT | Actualisé 25/10/2014 05:12 EDT

France: célébrations pour le 70e anniversaire de la libération de Paris

Paris a fêté lundi les 70 ans de sa libération avec une cérémonie en présence du président François Hollande, dans un contexte de crise gouvernementale et sous une pluie qui a perturbé les célébrations.

François Hollande avait commencé la journée par un hommage à la Résistance sur l'île de Sein (ouest), dont la quasi-totalité des hommes avaient rejoint le général de Gaulle à Londres en juin 1940, avant de participer à la cérémonie sur le parvis de l'Hôtel de Ville avec la maire de Paris, Anne Hidalgo.

"Le message de l'île de Sein, c'est qu'il n'y a pas de péril, pas de difficulté que nous (ne) puissions surmonter, dès lors que la volonté existe, dès lors que le rassemblement se fait", a souligné M. Hollande, sous une pluie diluvienne, dans ce qui a semblé une allusion à la tempête politique en cours.

Revenu dans l'après-midi à Paris, il a dévoilé dans la soirée lundi à la préfecture de police une plaque en hommage aux policiers qui "dès 1940 se sont engagés sur la voie du courage et de la Résistance".

Puis, après un passage en revue des troupes, il devait prendre la parole devant l'Hôtel de Ville, après la maire qui s'est exprimée sous une pluie battante.

Les services du Premier ministre ont fait savoir lundi après-midi que M. Valls avait annulé sa participation "pour se consacrer à la constitution de son gouvernement".

Un spectacle son et lumière utilisant la technique du "vidéomapping" (en trois dimensions) devait ensuite être projeté sur la façade de l'Hôtel de Ville.

Le spectacle, retraçant les grandes étapes de la Seconde guerre mondiale en France, jusqu'à la Libération, devait dévoiler des images d'archives inédites et mettra à contribution 160 artistes et 200 techniciens.

Paris a rendu hommage dimanche à la "Nueve", avant-garde de la 2e division blindée majoritairement composée de républicains espagnols qui fut la première à rallier l'Hôtel de Ville de Paris dès le 24 août 1944.

"Libérer Paris c'était d'une certaine façon avoir déjà le début de cette victoire tant attendue contre le fascisme, contre le nazisme", a déclaré la maire de Paris.

Dernier épisode des commémorations de la Seconde guerre mondiale en France après les débarquements de Normandie (juin) et Provence (août), la libération de Paris s'est jouée en quelques heures le 25 août 1944 avec l'arrivée de la 2e division blindée française et de la 4e division d'infanterie américaine, après une semaine de soulèvement de la Résistance et de la police contre l'occupant

sl/rh/ial/nou/gg