NOUVELLES
25/08/2014 11:16 EDT | Actualisé 25/10/2014 05:12 EDT

Candidats au jihad: l'Australie crée un service d'enquête spécialisé

L'Australie a annoncé mardi la création d'un service d'enquête et d'intervention spécialisé dans la neutralisation des candidats au jihad en Syrie et en Irak.

Habilitée à surveiller, interpeller et poursuivre les candidats présumés au départ sur les terrains de guerre du Moyen-Orient, cette unité centralisera le travail des différentes agences de renseignement concernées.

Le Premier ministre Tony Abbott a décidé d'allouer 64 millions de dollars australiens (45 millions d'euros) à la prévention et la répression du recrutement de jeunes Australiens pour le jihad, sur les 630 millions annoncés en juillet pour renforcer la lutte antiterroriste.

Une soixantaine d'Australiens combattent actuellement dans les rangs de l'État islamique (IS) en Irak et en Syrie, et une centaine d'autres apportent un soutien logistique ou financier depuis l'Australie, selon M. Abbott.

Outre le volet policier et judiciaire du plan gouvernemental anti-jihad, M. Abbott a précisé qu'une partie des fonds irait directement aux jeunes en cours de recrutement sous la forme par exemple d'aide à la formation et à l'emploi.

Le retour des jihadistes originaires de pays occidentaux après un passage en Syrie constitue, aux yeux des responsables de l'antiterrorisme, le principal risque d'attentat.

mp/bp/kjl/gab/abl