Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Nigeria: 35 policiers portés disparus après une attaque de Boko Haram (police)

Trente-cinq policiers nigérians d'un centre d'entraînement sont portés disparus dans le nord-est du pays à la suite d'une attaque du groupe islamiste Boko Haram, selon un communiqué publié samedi par le porte-parole de la police nationale, Emmanuel Ojukwu.

"Trente-cinq policiers portés disparus à la suite de la dernière attaque (de Boko Haram) sont recherchés et nous espérons bien pouvoir les localiser", a indiqué le porte-parole.

Il a déclaré à l'AFP qu'il était trop tôt pour conclure que ces policiers avaient été enlevés par Boko Haram. Selon lui, certains pourraient avoir été tués sans que leurs corps n'aient encore été découverts, et d'autres pourraient avoir pris la fuite lors de l'attaque des islamistes et n'auraient pas encore été localisés.

L'enquête se poursuit, a ajouté le porte-parole.

ola-bs/jpc/plh

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.