Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Les services secrets allemands ont espionné l'Albanie (presse)

Les services secrets allemands espionnent depuis des années l'Albanie pour se renseigner sur "la criminalité organisée", affirme samedi l'hebdomadaire Der Spiegel, une semaine après des révélations similaires concernant la Turquie.

Dans son édition à paraître dimanche, le magazine assure que l'Albanie figurait sur la liste des "états clefs" surveillés par l'agence allemande du renseignement (BND) avant même l'adhésion à l'Otan des autorités de Tirana, en 2009.

Il y a une semaine, Der Spiegel révélait que les services secrets allemands avaient espionné au moins une conversation téléphonique du secrétaire d'Etat américain John Kerry, et surveillent la Turquie, autre partenaire de l'Otan, depuis 2009.

Furieuses, les autorités d'Ankara avaient convoqué lundi l'ambassadeur d'Allemagne en Turquie pour lui faire part de leurs "préoccupations" et de leur "malaise", dénonçant des pratiques qui "ne sauraient être tolérées".

Le Spiegel dit tenir ses informations des documents fournis à la CIA américaine par un espion issu des rangs du BND. Cette affaire avait entraîné en juillet l'expulsion du patron de la CIA en Allemagne et provoqué un sérieux coup de froid entre les deux alliés.

Les révélations l'an dernier d'espionnage du téléphone portable de la chancelière Angela Merkel par le renseignement américain avaient, déjà, profondément terni la relation entre Berlin et Wahington, traditionnellement très forte.

cfe/jeb

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.