Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Stephen Harper en route vers le passage du Nord-Ouest

Au troisième jour de son voyage annuel dans le Grand Nord canadien, le premier ministre Stephen Harper veut à nouveau brandir le drapeau de la souveraineté canadienne dans l'Arctique, mais cette fois, en empruntant le passage du Nord-Ouest, libre de glace à cette période de l'année.

M. Harper a quitté les Territoires du Nord-Ouest, samedi, pour se rendre à Cambridge Bay puis à Pond Inlet, au Nunavut, où il embarquera sur un navire pour faire route vers le fameux passage, dont la souveraineté canadienne est contestée.

Pour le premier ministre, ce voyage dans le Grand Nord tombe à point puisqu'un autre navire, le Louis Saint-Laurent, effectue un premier périple dans la région pour mener des recherches visant à démontrer que le territoire est relié au plateau continental canadien.

Accompagné du brise-glace Terry Fox, le Louis St-Laurent prévoit parcourir une zone du bassin eurasien du côté est de la dorsale de Lomonossov et peut-être même étendre son relevé jusqu'à des zones tout près du pôle Nord.

La présence militaire grandissante de la Russie dans l'Arctique suscite des inquiétudes et le Canada ne devrait pas être complaisant à ce propos, a déclaré le premier ministre Stephen Harper, dimanche.

INOLTRE SU HUFFPOST

Scenes From Food Protests In Nunavut And Ottawa

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.