Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Kenya: des islamistes présumés décapitent un chauffeur chrétien

Des islamistes shebab présumés ont décapité près de l'île touristique de Lamu, au Kenya, un chauffeur kényan chrétien, enlevé avec des commerçants musulmans qui eux ont été libérés, a annoncé la police samedi.

Les militants avaient enlevé le groupe de commerçants mercredi et les ont emmenés dans la forêt, très dense, de Boni, dans le comté de Lamu.

Ils ont libéré trois des hommes qui étaient musulmans et ont décapité le chrétien, selon la police.

La police locale a précisé dit que le corps de la victime avait été découvert vendredi dans la forêt.

Selon la police, les survivants ont rapporté que les agresseurs étaient bien armés et s'étaient présentés eux-mêmes comme des shebab en mission pour combattre les forces de sécurité au Kenya.

Les shebab somaliens ont lancé à plusieurs reprises des attaques sur le sol kényan en représailles à la présence militaire kényane en Somalie dans le cadre de la force de l'Union africaine qui y soutient le fragile gouvernement contre les insurgés islamistes.

Lamu, un site du patrimoine mondial de l'UNESCO, a été le théâtre d'une série d'attaques depuis mi-juin qui ont fait des dizaines de morts et ont dissuadé les touristes de se rendre dans l'archipel.

str-sas/jmc/jlb

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.