Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Irak: attentat suicide contre un QG des renseignements, 6 morts (responsables)

Au moins six personnes ont péri samedi dans un attentat suicide à la voiture piégée contre le QG des renseignements du ministère de l'Intérieur dans le centre de Bagdad, ont rapporté des responsables de sécurité.

L'explosion survenue à la mi-journée a également fait au moins 32 blessés, selon ces sources.

Les bâtiments du quartier général sont protégés par des murs de béton, mais les gardes postés à l'entrée du complexe, sur une intersection très fréquentée, constituent une cible facile pour les assaillants.

Aucun groupe n'a revendiqué l'attaque mais ce type d'attentat est régulièrement le fait d'insurgés sunnites en Irak, notamment ceux du groupe ultra-radical de l'Etat islamique (EI).

Le 9 juin, ce groupe a lancé une offensive fulgurante au nord, à l'ouest et à l'est de Bagdad s'emparant de larges pans de territoire face à une armée en déroute dans un pays miné par des années de violences et de divisions, et poussant à la fuite des centaines de milliers de personnes.

Les forces kurdes, appuyées par des frappes aériennes américaines depuis le 8 août, tentent non sans grande peine de reprendre aux jihadistes les régions conquises au nord de Bagdad.

ak/wd/emb/faa

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.