Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Gaza: cinq Palestiniens tués dans un raid israélien (médecins)

Cinq Palestiniens d'une même famille, dont deux femmes et deux enfants, ont été tués samedi dans une frappe israélienne sur leur maison dans le centre de la bande de Gaza, ont indiqué des responsables médicaux au 47e jour du conflit entre Israël et le Hamas.

Les cinq victimes --un homme de 28 ans, sa femme de 26 ans, leurs fils de trois et quatre ans et la tante du père de famille, 45 ans-- ont péri dans leur maison du camp de réfugiés de Nousseirat, touché par le raid, ont-ils précisé.

Un précédent bilan, peu après le raid survenu avant l'aube, faisait état de trois morts et de cinq blessés, mais les responsables de l'hôpital Al-Aqsa de Deir al-Balah, ont indiqué que deux d'entre eux avaient succombé à leurs blessures.

Au moins 81 Palestiniens ont été tués par les raids de l'aviation israélienne sur l'enclave côtière depuis la reprise des hostilités mardi après neuf jours de cessez-le-feu provisoire mardi.

La trêve avait volé en éclats après des tirs de roquettes palestiniens sur Israël suivis de raids israéliens de représailles, qui ont provoqué la suspension des négociations difficiles en cours au Caire entre Israéliens et Palestiniens sous l'égide de l'Egypte pour tenter de parvenir à un cessez-le-feu durable.

Depuis le début du conflit le 8 juillet, au moins 2.097 Palestiniens ont été tués, dont 70% de civils selon l'ONU. Un enfant israélien de quatre ans a été tué vendredi soir par un obus palestinien. Outre le garçonnet, 64 soldats et trois civils ont été tués côté israélien.

my-jjm/sbh/tp

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.