Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Ebola: tests négatifs pour le cas suspect à Montréal

Un patient mis à l'isolement dans un hôpital de Montréal en raison de symptômes de fièvre à son retour de Guinée n'est finalement pas atteint par le virus Ebola, a annoncé samedi soir l'hôpital.

"Les résultats d'analyse des prélèvements envoyés au laboratoire de Winnipeg (Manitoba, centre) confirment que les résultats sont négatifs", a indiqué l'hôpital Maisonneuve-Rosemont dans un communiqué.

Le centre hospitalier avait mis à l'isolement vendredi un jeune homme de retour de Guinée. Ce patient souffrait de symptômes pouvant s'apparenter à ceux de la fièvre hémorragique et, en prévention, l'hôpital avait suivi les directives du ministère de la Santé en le plaçant à l'isolement.

"Les résultats nous confirment que le patient n'est pas atteint de l'Ebola (...). Nous sommes très satisfaits de la façon dont toutes nos équipes sont intervenues ", a souligné le docteur Karl Weiss, chef du département des maladies infectieuses de cet hôpital.

C'est la deuxième fois que le Canada place un malade à l'isolement. Le premier revenait du Liberia et avait été hospitalisé en banlieue de Toronto il y a deux semaines. Les tests s'étaient également révélés négatifs.

L'épidémie d'Ebola qui sévit en Afrique de l'Ouest a fait au moins 1.427 morts: 624 au Liberia, 406 en Guinée, 392 en Sierra Leone et 5 au Nigeria, sur un total de 2.615 cas (confirmés, probables ou suspects), selon le dernier bilan de l'OMS arrêté au 20 août.

mbr/glr

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.