Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Ebola: le Cameroun suspend l'importation d'animaux en provenance des pays touchés

Le Cameroun a décidé de suspendre "l'importation à partir des pays infectés par le virus" des viandes et animaux "sensibles" au virus Ebola, a-t-on appris de source officielle samedi.

La décision vise "en particulier les primates (gorilles et singes), les antilopes des bois et porcs-épics, leurs trophées, ainsi que toutes viandes (fraîches, fumées salées ou séchées)", indique une directive signée du ministre camerounais en charge de l'Elevage, M.Taïga, dont l'AFP a obtenu une copie.

Le ministre évoque "le principe de précaution" pour justifier une telle mesure.

"La levée de la présente suspension interviendra dès que la présente menace aura disparu", précise le texte.

Aucun cas d'Ebola n'a été signalé à ce jour au Cameroun, mais Yaoundé a fermé toutes ses frontières avec le Nigeria pour éviter la propagation du virus Ebola. En outre, le pays a décidé de restreindre les mouvements de personnes en provenance ou en partance pour les pays touchés par ce virus.

Le Cameroun partage avec le Nigeria près de 2.000 km de frontière commune. Le virus d'Ebola a fait cinq morts à Lagos sur 16 personnes infectées, selon les autorités nigérianes.

L'épidémie d'Ebola a fait au moins 1.427 morts, dont 624 au Liberia, 406 en Guinée et 392 en Sierra Leone, selon le dernier bilan de l'OMS, arrêté au 20 août.

rek/cl/cgu

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.