POLITIQUE
21/08/2014 11:55 EDT | Actualisé 21/08/2014 11:55 EDT

Commission Charbonneau: il y a eu entente à l'amiable entre Montréal, Zambito, Lalonde et Génius, confirme Denis Coderre

Radio-Canada.ca

Le maire Denis Coderre confirme qu'une entente à l'amiable est intervenue entre la Ville de Montréal, l'ex-entrepreneur en construction Lino Zambito, l'ingénieur Michel Lalonde et la firme Génius Conseil. La ville les poursuivait pour 300 000 $.

Selon le maire Coderre, il s'agit d'une entente qui a été conclue par le contrôleur général et l'inspecteur général pour « récupérer des sommes volées aux Montréalais ». La décision a été entérinée mercredi, à huis clos, par le comité exécutif de la ville de Montréal. Pour l'instant, les documents n'ont pas été rendus publics par la ville.

La poursuite concernait un contrat de plus de 10 millions de dollars accordé en 2005 à la compagnie de M. Zambito, Infrabec, pour la construction d'un égout sanitaire dans l'est de Montréal.

La Ville soutenait dans sa requête que l'entrepreneur et l'ingénieur s'étaient entendus pour réclamer de faux extras pour la réalisation de ce projet, faisant grimper la facture de 300 000 $.

La Ville de Montréal a payé cette somme et souhaitait aujourd'hui récupérer l'argent versé en trop aux entrepreneurs.

Cet épisode concernant l'utilisation de tuyaux de béton armé, plutôt que de tuyaux coulés en tranchées, lors de la construction de l'égout sanitaire, a été rapporté à la commission Charbonneau lors des témoignages de Lino Zambito et de Michel Lalonde, qui ont tous deux collaboré aux travaux de la commission d'enquête.

François Cormier avec des informations de Marie-Maude Denis et Isabelle Richer.

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo La commission Charbonneau en bref Voyez les images