NOUVELLES
20/08/2014 04:42 EDT | Actualisé 20/10/2014 05:12 EDT

Wall Street termine sans direction après le compte-rendu de la Fed

La Bourse de New York a terminé sans direction mercredi après la diffusion d'un document de la banque centrale américaine (Réserve fédérale ou Fed) suggérant un possible resserrement anticipé de la politique monétaire américaine: le Dow Jones s'est adjugé 0,35% tandis que le Nasdaq a lâché 0,02%.

Selon des résultats définitifs, le Dow Jones a gagné 59,54 points à 16.979,13 points et le Nasdaq a perdu 1,03 point à 4.526,48 points.

L'indice élargi S&P 500 a de son côté progressé de 0,25% ou 4,91 point à 1.986,51 points, terminant ainsi à quelques encablures de son record (1.987,98 points).

Prudente en début de séance, la place new-yorkaise a perdu de la vigueur juste après la diffusion du compte-rendu de la dernière réunion du Comité de politique monétaire de la Fed (FOMC). Mais les indices se sont ensuite repris, les investisseurs "choisissant d'interpréter le communiqué de la Fed sous une lumière positive", a avancé Paul Edelstein, économiste à IHS Global Insight.

Sans apporter de grande surprise, ce document a tout de même montré que les responsables de l'institution étaient divisés sur les progrès de l'économie des Etats-Unis et sur le rythme d'un retour à une politique monétaire "normale".

Certains affirment notamment que l'emploi a fait suffisamment de progrès pour envisager un retour, plus tôt que prévu, à une politique moins accommodante.

L'une des principales questions que se posent actuellement les courtiers américains est en effet de savoir quand la banque centrale américaine va commencer à relever ses taux d'intérêt, ce qui ralentirait l'afflux d'argent facile sur le marché.

Les investisseurs attendent désormais le discours de la présidente de la Fed, Janet Yellen, vendredi au symposium de Jackson Hole, grand-messe académique annuelle des banquiers centraux, pour avoir des signaux plus nets.

"Là, on aura de l'information en temps réel plutôt que des mots qui datent de plusieurs semaines", a noté Mace Blicksilver de Marblehead Asset Management.

L'élan du marché a aussi été contenu mercredi par les résultats en demi-teinte de plusieurs grands groupes, avec notamment la révision à la baisse de leur prévision de bénéfice annuel par les supermarchés Target, le loueur de voitures Hertz ou le spécialiste des travaux pour la maison Lowe's.

Le marché obligataire, comme le marché des actions, a terminé sans direction franche. Le rendement des bons du Trésor à 10 ans a progressé à 2,426% contre 2,405% mardi soir tandis que celui des bons à 30 ans a reculé à 3,220% contre 3,221% la veille.

jum/vmt/are