NOUVELLES
20/08/2014 07:44 EDT | Actualisé 20/10/2014 05:12 EDT

Ukraine: des combats font 34 morts dans la région de Donetsk

ANATOLII STEPANOV via Getty Images
A column of Ukrainian paratroopers stops for a rest in Druzhkivka, Donetsk region on August 19, 2014. Ukraine's military said today that fighting had erupted in the heart of the major rebel stronghold of Lugansk as government forces pressed on with a punishing offensive to win back the war-torn east. AFP PHOTO/ ANATOLII STEPA (Photo credit should read ANATOLII STEPANOV/AFP/Getty Images)

KIEV, Ukraine - Après des jours de combats féroces dans les rues, les forces ukrainiennes ont réussi mercredi à reprendre le contrôle de vastes secteurs du bastion rebelle de Lougansk.

Au moins 52 morts ont été signalés, mercredi, en plus de 64 blessés — et en raison des dangers dans la zone de conflit dans l'est de l'Ukraine, aucun signalement n'a été fait à partir de Louhansk, signifiant que le bilan pourrait être beaucoup plus lourd.

Le porte-parole du Conseil ukrainien de sécurité nationale, Andriy Lysenko, a indiqué aux journalistes mercredi, à Kiev, que l'armée contrôle maintenant des «sections importantes» de Lougansk, une ville orientale qui se trouve à seulement 20 kilomètres de la frontière avec la Russie.

Lougansk est privée d'eau courante, d'électricité et de service téléphonique depuis 18 jours. Un convoi russe d'aide humanitaire qui désire apparemment s'y rendre demeure coincé à la frontière, puisque le gouvernement ukrainien refuse d'autoriser un trajet qui traverserait des zones rebelles.

Les forces gouvernementales qui tentent d'écraser l'insurrection prorusse dans la région essaient d'encercler Donetsk, la plus importante ville toujours entre les mains des insurgés, et de chasser les rebelles de Lougansk. Plusieurs quartiers de Donetsk ont été touchés par des tirs d'artillerie au cours des derniers jours, alors que les combats s'intensifient autour de la ville.

Dans la région de Donetsk, 43 «locaux» ont été tués et 42 autres blessés en moins de deux jours, incluant lors de deux frappes d'artillerie mercredi après-midi dans la capitale de Donetsk, ont affirmé les autorités locales. En plus, neuf soldats sont morts et 22 autres ont été blessés dans des combats dans une ville en périphérie de Donetsk.

Les affrontements se poursuivaient à cet endroit mercredi, même si les forces gouvernementales contrôlent maintenant la région, a dit M. Lysenko. Ilovaysk chevauche une autoroute et un lien ferroviaire qui relient la capitale régionale de Donetsk à la frontière russe.

Le ministère ukrainien de l'Intérieur a annoncé la mort, à Ilovaysk, d'un combattant connu sous le nom de guerre de Franko. Il s'agirait d'un Américain d'origine ukrainienne ayant une formation militaire qui habitait l'est de l'Ukraine depuis dix ans. L'homme aurait obtenu sa citoyenneté ukrainienne tout juste avant de se joindre à un bataillon.

Le président ukrainien Petro Porochenko doit rencontrer la chancelière allemande Angela Merkel et son homologue russe Vladimir Poutine au cours des prochains jours.

À Moscou, mercredi, des manifestants ont escaladé un gratte-ciel datant de l'époque stalinienne pour peindre, au sommet, une étoile russe aux couleurs ukrainiennes. Ils ont aussi suspendu un drapeau ukrainien jaune et bleu au sommet de l'édifice de 176 mètres.

Les quatre suspects ont été arrêtés par la police moscovite et accusés de vandalisme, ce qui pourrait leur valoir trois ans de prison. Le président Porochenko a toutefois applaudi leur geste, qualifiant le déploiement du drapeau de «geste symbolique» dans une vidéo.

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo Chronologie de la crise en Ukraine Voyez les images