NOUVELLES
20/08/2014 02:01 EDT | Actualisé 20/10/2014 05:12 EDT

Ukraine: au moins 415.800 personnes ont fui leur foyer (HCR)

Au moins 415.800 personnes ont quitté leur foyer en raison du conflit dans l'est de l'Ukraine, se réfugiant dans d'autres régions du pays ou en Russie notamment, a indiqué mercredi le Haut-Commissariat de l'ONU pour les réfugiés (HCR).

Selon les dernières estimations du HCR, "il y a 190.000 personnes déplacées à l'intérieur de l'Ukraine", a déclaré à l'AFP une porte-parole de l'agence onusienne, Ariane Rummery.

"Nous reconnaissons que le nombre de déplacés pourrait être plus élevé car il n'y a pas de système centralisé d'enregistrement et nous savons que certaines personnes ne s'inscrivent pas", a-t-elle ajouté.

En outre, selon le HCR, 197.400 personnes ont fui vers la Russie (dont 78.000 ont demandé le statut de réfugiés). Par ailleurs, 14.600 ont fui vers la Pologne et 13.883 vers le Belarus.

Selon le précédent bilan du HCR, publié le 5 août, 117.000 personnes avaient été déplacées en Ukraine et 168.000 autres s'étaient réfugiées en Russie.

Depuis quatre mois, dans le sud-est ukrainien, les combats entre l'armée ukrainienne et les séparatistes prorusses ont fait plus de 2.000 morts. Selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS), plus de 5.000 personnes ont été blessées, 15 hôpitaux ont été endommagés et 20 centres de santé fermés.

Les troubles en Ukraine tirent leur origine du refus de Kiev de conclure fin 2013 un accord commercial avec l'UE.

La signature de ce document était initialement prévue pour novembre dernier, avant la volte-face de l'ex-président Viktor Ianoukovitch, qui a préféré se tourner vers la Russie pour obtenir une aide économique alors que l'Ukraine, ex-république soviétique, est en récession quasi permanente depuis plus de deux ans.

Ce retournement de situation avait provoqué le mouvement de contestation qui a conduit à la chute du président Ianoukovitch, suivie du rattachement de la Crimée à la Russie et de l'éclatement d'une insurrection séparatiste dans l'Est.

apo/gg