NOUVELLES
20/08/2014 05:39 EDT | Actualisé 20/10/2014 05:12 EDT

Russie: un drapeau ukrainien accroché à un gratte-ciel près du Kremlin

Un drapeau ukrainien a été hissé mercredi matin au sommet d'un gratte-ciel emblématique de l'époque stalinienne à Moscou, à quelques pas du Kremlin, par des inconnus souhaitant visiblement attirer l'attention sur le conflit en cours dans ce pays, a-t-on appris auprès du ministère russe des Situations d'Urgence.

"Le drapeau a été accroché par des malfaiteurs non identifiés en haut du gratte-ciel du quai de Kotelniki", a indiqué à l'AFP un porte-parole du ministère, Roman Kilkeev.

Le drapeau a été accroché tôt mercredi matin au-dessus de l'étoile dorée géante qui surplombe le gratte-ciel, et il a flotté pendant trois heures avant l'intervention des autorités.

"Des alpinistes spécialisés habitués à travailler en altitude ont déjà enlevé (le drapeau)", a déclaré le porte-parole ministériel en fin de matinée.

Des ouvriers étaient pour leur part mercredi matin en train d'enlever la peinture jaune et bleue -- couleurs nationales ukrainiennes -- dont les mêmes inconnus ont recouvert l'étoile héritée de l'époque soviétique au sommet du gratte-ciel, a rapporté un photographe de l'AFP.

Selon une source policière, plusieurs personnes équipées de matériel d'escalade ont été interpellées à Moscou, toutes originaires de la capitale russe ou de ses environs.

"Des personnes non identifiées sont montées par des escaliers intérieurs jusqu'au dernier étage du gratte-ciel avant d'accrocher le drapeau à l'aide de matériel d'escalade", selon cette source citée par l'agence Interfax.

La tension est au plus haut depuis six mois entre Moscou et Kiev, après la chute du président ukrainien Viktor Ianoukovitch, l'annexion en mars de la Crimée par la Russie, et quatre mois de conflits dans l'est de l'Ukraine entre séparatistes prorusses et forces régulières ukrainiennes. Kiev et l'Occident accusent la Russie d'armer les séparatistes, ce que Moscou dément.

ml/bb/jh*