POLITIQUE
20/08/2014 10:22 EDT | Actualisé 20/08/2014 10:23 EDT

L'état de santé des régimes de retraite ville par ville

Getty Images
Need some cash?

Dans le rouge à Brossard, dans le vert à Terrebonne. La situation des régimes de retraite diffère grandement d'une municipalité à l'autre, selon les données obtenues par Radio-Canada. Au moment où débutent les travaux de la commission parlementaire sur le projet de loi 3 : gros plan sur l'état de santé des régimes ville par ville.

Par Thomas Gerbet

Les régime de retraite des employés de Châteauguay et celui des chauffeurs du Réseau de transport de Longueuil sont dans le rouge. Ils présentent un taux de capitalisation de 72 %. Cela veut dire que pour chaque dollar que le régime devra verser à un retraité, il n'y a même pas 75 cents actuellement dans les caisses.

Les régimes de Brossard, Mascouche, Westmount, Boisbriand et celui des cols bleus de Montréal sont aussi mal en point, en dessous du seuil de santé souvent établi à 85 %. Au-dessus de cette limite, on retrouve les régimes des employés de la Société de transports de Laval, des policiers de Saint-Jean-sur-Richelieu ou encore les cols bleus de Longueuil.

Pour regarder le tableau en plein écran ou sur votre appareil mobile, cliquez ici.

Les données du tableau ci-dessus viennent des réponses que nous avons reçues d'une quarantaine de Villes contactées dans la région de Montréal. Certaines données datent d'aussi loin que 2010 car la plupart des régimes sont en cours d'évaluation actuarielle et les résultats seront connus cet automne. Leurs taux de capitalisation devraient être plus élevés en raison du bon rendement des fonds ces dernières années.

Plusieurs régimes de retraite sont très bien capitalisés. Leurs caisses renferment même plus d'argent que nécessaire. C'est le cas des policiers de Montréal et de la Société de transport de Montréal. La palme revient à Terrebonne : 101% pour la caisse des cols blancs, 108% pour les policiers.

« Il ne faudrait pas que le projet de loi ait comme effet de punir ceux qui ont bien fait les choses » — Jean-Marc Robitaille, maire de Terrebonne

À Terrebonne, la Ville et les employés partagent déjà les contributions à parts égales, 50-50, comme le recommande le projet de loi. À l'inverse, les policiers de Montréal ont beau avoir aussi des caisses bien pleines, leur régime est déséquilibré avec une contribution aux trois quarts par la Ville, ce qui en fait un régime coûteux pour les contribuables.

Un régime de retraite capitalisé à 67 % à Québec

Ce n'est pas un hasard si le maire de Québec Régis Labeaume a réclamé un projet de loi pour réformer les régimes. Dans la Ville de Québec, leur capitalisation va de 67% à 82%. À elles seules, les Villes de Montréal et Québec représentent 2,6 milliards de dollars de déficit actuariel sur un total provincial de 3,9 milliards.

Galerie photo Commission parlementaire sur le projet de loi 3 Voyez les images
Galerie photo Les régimes de retraite en bref Voyez les images
Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.