NOUVELLES
20/08/2014 12:44 EDT | Actualisé 20/10/2014 05:12 EDT

Mauritanie: le président réélu nomme un nouveau Premier ministre (officiel)

Le président mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz, investi le 2 août pour un second mandat, a nommé mercredi un nouveau Premier ministre, Yahya Ould Hademine, ancien ministre de l'Equipement et des Transports du gouvernement, selon un décret présidentiel.

Le Premier ministre sortant Moulaye Ould Mohamed Laghdaf avait auparavant présenté la démission de son gouvernement au chef de l'Etat lors d'une audience au Palais présidentiel, avait annoncé l'Agence mauritanienne d'information (AMI, officielle).

"J'ai remis comme il est de coutume ma démission au président", a déclaré M. Laghdaf, cité par l'agence.

Le Premier ministre sortant, en fonction depuis l'accession au pouvoir du président Aziz en 2008, a adressé ses voeux de succès à la prochaine équipe.

M. Aziz, réélu en juin avec près de 82% des voix lors d'un scrutin boycotté par une grande partie de l'opposition, a prêté serment le 2 août pour un second mandat de cinq ans, promettant de continuer à lutter contre le "terrorisme".

L'un des principaux acquis de cet ancien général de 57 ans, arrivé au pouvoir par un coup d'Etat en 2008 avant de se faire élire en 2009, est d'avoir débarrassé le pays d'Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi). Il reste aussi très impliqué dans la résolution du conflit au Mali voisin.

Le nouveau chef du gouvernement, né le 31 décembre 1953 à Timbedra (sud-est), est marié et père de quatre enfants. Il avait été nommé ministre de l'Equipement et des Transports le 22 mars 2011.

Il est titulaire d'un diplôme d'ingénieur en génie métallurgique obtenu en 1979 à l'École polytechnique de Montréal. Il a débuté sa carrière la même année comme chef de service exploitation aciérie de la Société nationale industrielle et minière (SNIM), l'une des principales entreprises de Mauritanie.

De 1985 à 1988, M. Ould Hademine a occupé le poste de chef de service achats de la SNIM, une société qui exploite le minerai de fer. En 1989, il devient directeur général de la SAFA, une filiale de la SNIM, avant d'être nommé directeur général de la société d'assainissement, de travaux, de transport et de maintenance (ATTM, publique).

La Mauritanie, vaste pays désertique de 3,8 millions d'habitants bordant l'océan Atlantique, riche en minerai de fer et en eaux poissonneuses, exploite du pétrole depuis 2006.

str-hos-mrb/sst/cgu