NOUVELLES
20/08/2014 02:09 EDT | Actualisé 20/10/2014 05:12 EDT

Irak: 14 frappes américaines contre les jihadistes ces dernières 24 heures

Les forces américaines ont procédé à 14 frappes aériennes contre l'Etat islamique dans le nord de l'Irak depuis les menaces proférées mardi par les jihadistes de tuer un deuxième otage américain, a annoncé mercredi le commandement militaire américain qui couvre le Moyen-Orient et l'Asie centrale.

Les bombardements, menés à l'aide de chasseurs et de drones, se sont concentrés aux alentours du barrage de Mossoul, repris aux jihadistes par les forces kurdes dimanche, et ont détruit "six (véhicules de transport) Humvee, trois positions d'engins explosifs improvisés, un tube de mortier et deux camions armés" des jihadistes, a précisé le Centcom.

Au total, les Etats-Unis ont procédé à 84 frappes aériennes en Irak depuis le 8 août, dont 51 étaient destinées à soutenir les forces irakiennes près du barrage de Mossoul, explique le Centcom.

"Les forces irakiennes et kurdes travaillent ensemble pour étendre leur contrôle de la zone", assure encore le commandement militaire.

Ces nouvelles frappes sont intervenues au moment où l'Etat islamique, un groupe ultra-radical qui entend établir un califat en Syrie et en Irak, a diffusé sur internet une vidéo montrant l'exécution du journaliste américain James Foley.

Dans le même enregistrement, les jihadistes menacent de tuer un autre Américain, Steven Sotloff, en représailles aux frappes américaines.

Lors d'une allocution mercredi, le président Barack Obama a assuré que les Etats-Unis seraient "vigilants et implacables. Quand des Américains sont visés quelque part, nous faisons ce qui est nécessaire pour que justice soit faite".

gde/are