NOUVELLES
20/08/2014 12:30 EDT | Actualisé 20/10/2014 05:12 EDT

GB: Scotland Yard rappelle qu'il est interdit de regarder la vidéo de la décapitation de Foley

La police britannique a rappelé mercredi qu'il est illégal au Royaume-Uni de visionner, télécharger ou de diffuser du matériel extrémiste, après la diffusion sur internet d'une vidéo censée montrer la décapitation du journaliste américain James Foley par un jihadiste de l'État islamique (EI).

"Le visionnage, le téléchargement ou la diffusion de matériel extrémiste au Royaume-Uni est constitutif d'une infraction à la législation contre le terrorisme", a rappelé Scotland Yard dans un communiqué.

La police britannique a par ailleurs indiqué qu'elle était "en train d'étudier le contenu de la vidéo" diffusée mardi sur internet.

L'EI y montre un homme s'exprimant en anglais avec un accent britannique, masqué et habillé de noir, qui semble couper la gorge du journaliste James Foley, enlevé en novembre 2012 en Syrie.

Les services de renseignements américains ont de leur coté confirmé mercredi l'authenticité de ce document.

Afin d'éviter la diffusion de la vidéo sur internet, YouTube l'a rapidement supprimée pour violation de ses conditions d'utilisation, même si celle-ci est restée en ligne sur d'autres sites.

Les usagers de Twitter ont eux-mêmes tenté d'arrêter la propagation des images en utilisant le hashtag #ISISmediablackout (blackout médiatique contre l'EI) pour enjoindre aux internautes de ne pas contribuer à servir la propagande du groupe jihadiste.

De nombreux journalistes ont également demandé aux utilisateurs de Twitter de ne pas regarder l'insoutenable vidéo de l'exécution de James Foley et de partager plutôt des images du reporter sur le terrain.

sds/dh/gbh