NOUVELLES
20/08/2014 11:49 EDT | Actualisé 20/10/2014 05:12 EDT

Frappes aériennes américaines en Irak après les menaces de l'Etat Islamique (Pentagone)

Les forces américaines ont procédé à de nouvelles frappes contre l'Etat islamique en Irak après la diffusion d'une vidéo montrant la décapitation d'un journaliste américain et où les jihadistes menacent d'en exécuter un autre si les bombardements continuent.

"Sans pouvoir entrer dans les détails, je peux confirmer que de nouvelles frappes ont eu lieu" depuis mardi, a déclaré mercredi le contre-amiral John Kirby, porte-parole du département américain de la Défense, à l'AFP.

Selon un autre responsable du Pentagone qui a requis l'anonymat, les frappes se sont concentrées au nord de l'Irak, où les forces aériennes américaines tentent de freiner la progression des extrémistes sunnites de l'Etat islamique.

La veille, ces mêmes jihadistes ont diffusé une vidéo montrant l'assassinat du journaliste américain James Foley, qui avait été enlevé en Syrie en novembre 2012.

La Maison Blanche a confirmé l'authenticité de cette vidéo où l'Etat islamique, un groupe de jihadistes extrémistes qui veut instaurer un califat en Irak et en Syrie, menace également de tuer un autre Américain, Steven Sotloff, en représailles aux frappes aériennes américaines.

gde/bdx