NOUVELLES
20/08/2014 11:59 EDT | Actualisé 20/10/2014 05:12 EDT

Crise résolue à l'opéra de New York selon la direction

Après plusieurs semaines de bras de fer avec les syndicats, la direction de l'Opéra de New York a annoncé mercredi que la pire crise de ces dernières années était résolue et que la saison pourrait commencer comme prévu le 22 septembre.

Après un accord en début de semaine avec les musiciens et le choeur, un troisième a été conclu avec le syndicat IATSE Local 1, représentant machinistes, électriciens et menuisiers travaillant pour la scène, a-t-elle annoncé, ajoutant que cet accord permettrait comme les deux premiers de faire "des économies".

"La crise autour des contrats est résolue" a-t-elle indiqué.

Des négociations finales sont encore prévues avec huit plus petits syndicats qui représentent des catégories de personnes travaillant en coulisses, mais un accord est attendu, a-t-elle ajouté.

"Les répétitions et préparations pour la saison 2014-2015 continueront sans interruption", selon la direction, et cette saison commencera le 22 septembre, avec une nouvelle production des Noces de Figaro de Mozart.

L'accord de mercredi, qui doit encore être ratifié par les intéressés, "n'a pas été facile" à obtenir mais "il est honnête pour nos membres", a commenté pour sa part Matthew Loeb, le président de l'IATSE, l'Alliance internationale des personnels de scène de théâtre (International Alliance of Theatrical Stage Employees).

Il inclut selon lui "des réductions de coût de la part de la direction" et la mise en place d'une surveillance indépendante du budget du Met.

Confronté à une hausses des coûts et une baisse de la fréquentation, Peter Gelb, le directeur du Met, l'Opéra le plus riche au monde, réclamait à la faveur du renouvellement des contrats du personnel le 31 juillet une baisse des salaires de 17%, ce qui a provoqué la pire crise au Met depuis des dizaines d'années.

Les syndicats avaient eux dénoncé de mauvais choix de programmation par M. Gelb, qui en poste depuis 2006 a augmenté le nombre de nouvelles productions.

Celui-ci avait menacé le personnel de trouver porte close si un accord n'était pas trouvé, repoussant cependant à plusieurs reprises l'échéance.

Le Metropolitan Opera est le plus riche du monde, avec un budget qui était de 326 millions de dollars en 2013.

Il emploie environ 1.600 salariés à plein temps (dont 200 dans l'administration) et 1.700 à temps partiel. Le choeur compte 80 chanteurs, l'orchestre 97 musiciens.

bd/bdx