NOUVELLES
20/08/2014 04:58 EDT | Actualisé 19/10/2014 05:12 EDT

Arabie: un Pakistanais décapité pour meurtre

Un ressortissant pakistanais, condamné à mort pour le meurtre d'un Afghan en Arabie saoudite, a été décapité au sabre mercredi dans le sud-ouest du royaume, a rapporté le ministère saoudien de l'Intérieur.

Mohamed Ayoub Ajab Khan avait été reconnu coupable d'avoir tué l'Afghan Khair Mohamed Saz, en lui assénant plusieurs coups à la tête à l'aide d'un objet métallique, a ajouté le ministère dans un communiqué publié par l'agence officielle SPA.

Sa décapitation porte à 34 le nombre d'exécutions en Arabie saoudite depuis le début de l'année, selon un décompte de l'AFP.

Le royaume, riche pays pétrolier, compte d'importantes communautés du sud-est asiatique, originaires notamment du Pakistan et d'Afghanistan.

Amnesty International a vivement dénoncé lundi "une augmentation inquiétante" du recours à la peine de mort en Arabie saoudite après la décapitation le même jour de quatre Saoudiens pour trafic de drogue.

L'organisation de défense des droits de l'Homme a appelé les autorités du royaume à "mettre fin immédiatement à cette pratique cruelle".

Le Haut Commissariat aux droits de l'Homme de l'ONU avait pour sa part dénoncé en 2013 une "augmentation importante des condamnations à mort dans le royaume" et des organisations de défense des droits de l'Homme avaient appelé à "un moratoire" sur les exécutions qui se comptent par plusieurs dizaines tous les ans.

En 2013, 78 condamnés à mort de différentes nationalités ont été exécutés en Arabie saoudite, selon un bilan établi par l'AFP. Le viol, le meurtre, l'apostasie, le vol à main armée et le trafic de drogue y sont passibles de la peine capitale.

bur/tm/vl