NOUVELLES
19/08/2014 02:46 EDT | Actualisé 19/10/2014 05:12 EDT

Libye: fermeture de deux chaînes de télévision publiques passées sous contrôle islamiste

Les autorités libyennes ont décidé de fermer deux chaînes de télévision publiques dont elles ont perdu le contrôle à la faveur de milices islamistes durant les affrontements de ces derniers jours à Tripoli, a indiqué mardi un responsable gouvernemental.

"Les autorités ont fermé les chaînes "Libya al-Wataniya", qui était sous le contrôle du gouvernement provisoire, et "Libya al-Ramia", qui était le porte-parole du Parlement, a déclaré ce responsable à l'AFP sous le couvert de l'anonymat.

"Les chefs du gouvernement et du Parlement se sont adressés à Nilesat (qui assurait la diffusion par satellite des deux chaînes) pour demander leur fermeture" a-t-il ajouté.

Leur demande a été acceptée et la diffusion des deux chaînes a cessé, toujours selon la même source.

Les deux chaînes sont passées sous le contrôle de miliciens islamistes de la ville de Misrata (à l'est de Tripoli) et de leurs alliés pendant les combats de ces derniers jours à Tripoli.

Ces miliciens tentent de prendre le contrôle de l'aéroport de Tripoli aux miliciens de la ville de Zenten (au sud-ouest de la capitale). Les affrontements se déroulent par intermittence sur la route de l'aéroport. Ils ont repris mardi soir après une journée de calme relatif.

Les deux chaînes ont changé de ligne éditoriale récemment pour défendre l'offensive des islamistes, appelée "Fajr Libya" (l'Aube de la Libye) contre les miliciens de Zenten qui contrôlent l'aéroport de la capitale.

bra/mh/feb