NOUVELLES
19/08/2014 08:00 EDT | Actualisé 19/10/2014 05:12 EDT

La présidente du Libéria ordonne le couvre-feu dans un bidonville de Monrovia

MONROVIA, Libéria - La présidente du Libéria a ordonné un couvre-feu et imposé une quarantaire au plus important bidonville de la capitale Monrovia.

Ellen Johnson Sirleaf a annoncé mardi soir que tous mouvements seraient interdits entre 21 h et 6 h dans les rues de West Point où habitent au moins 50 000 personnes.

L'état d'urgence a déjà déclaré dans le pays.

Les résidants du quartier ont saccagé et pillé une clinique où avaient été mis en quarantaire des gens soupçonnés d'être atteints par la maladie. Trente-sept patients en avaient profité pour fuir les lieux. Selon les autorités sanitaires du pays, ils sont tous revenus à la clinique.

L'Ebola a tué au moins 466 personnes au Libéria. La panique engendrée par la propagation de la maladie a provoqué des troubles sociaux dans ce pays africain.