NOUVELLES
19/08/2014 05:28 EDT | Actualisé 19/10/2014 05:12 EDT

Gaza: Israël responsable des violences et ne sera plus "en sécurité" (Hamas)

Un haut dirigeant du Hamas a accusé mardi soir Israël d'être responsable de la reprise des violences à Gaza et a averti l'Etat hébreu qu'il ne sera pas "en sécurité" tant que les Palestiniens ne le seront pas.

Peu après l'expiration du cessez-le-feu, rompu dans la journée avec des tirs de roquettes palestiniennes sur Israël et des raids aériens israéliens sur la bande de Gaza, Ezzat el-Rishq, un des dirigeants en exil du mouvement islamiste palestinien Hamas, a déclaré: "Israël ne sera pas en sécurité tant que le peuple palestinien ne le sera pas, et c'est Israël qui a commencé".

Un autre membre de la délégation palestinienne présente au Caire pour des négociations indirectes avec Israël a pour sa part annoncé que les négociateurs palestiniens quitteront la capitale égyptienne mercredi matin.

La rupture du cessez-le-feu avait stoppé les pourparlers qui étaient en cours au Caire entre Israéliens et Palestiniens pour transformer cette pause en trêve prolongée: les émissaires israéliens rappelés par leur gouvernement ont repris le chemin d'Israël, sans aucune perspective claire de retour aux discussions.

Les tractations avant la reprise des tirs n'avaient pas fait de progrès et "les chances de parvenir à un accord s'évaporent", avait déclaré sur Twitter Ezzat el-Rishq, représentant du mouvement islamiste au sein de la délégation de négociateurs palestiniens au Caire.

na-se/mf/gg