NOUVELLES
19/08/2014 12:41 EDT | Actualisé 19/10/2014 05:12 EDT

Ebola: la compagnie nationale équato-guinéenne suspend ses vols vers l'Afrique de l'ouest

La compagnie aérienne équato-guinéenne Ceiba Intercontinental a suspendu "jusqu'à nouvel ordre" tous ses vols vers l'Afrique de l'ouest, où se trouvent les pays les plus touchés par l'épidémie d'Ebola, selon un communiqué de la compagnie parvenu à l'AFP mardi.

Les principales destinations desservies étaient le Ghana, le Togo, la Côte d'Ivoire, le Sénégal et le Bénin, où aucun cas d'Ebola n'a pour l'instant été détecté officiellement. Mais ces pays sont voisins de la Guinée Conakry, du Liberia et de la Sierra Leone, les plus sévèrement touchés par l'épidémie.

Le gouvernement a suspendu l'octroi des visas aux ressortissants des pays d'Afrique de l'Ouest, selon un communiqué lu à la télévision d'état.

"Si Ebola arrive en Guinée équatoriale, il peut décimer toute la population" de ce petit pays de moins d'un million d'habitants, s'est ainsi alarmé le ministre de la Sécurité nationale, Nicolas Obama Nchama.

Aucun cas d'Ebola n'a été signalé à ce jour en Guinée Equatoriale, mais les autorités de Malabo ont mis en place un comité de crise chargé de prendre des mesures préventives contre l'épidémie.

Des équipes sanitaires ont déjà été envoyées dans les aéroports, ainsi qu'aux frontières terrestres et maritimes pour procéder à d'éventuels dépistages sur les voyageurs, a affirmé la radio publique.

Toujours de même source, une campagne nationale de sensibilisation a été lancée, demandant notamment à la population de limiter les voyages à destination des pays frappés par Ebola, ou encore d'éviter de consommer des animaux trouvés morts.

L'épidémie d'Ebola s'étend inexorablement en Afrique de l'Ouest. Cette flambée, la plus grave depuis l'apparition de cette fièvre hémorragique en 1976, a fait au moins 1.229 morts, selon le dernier bilan de l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

str-cl/hba/jpc