Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Deux morts dans l'écrasement d'une ambulance aérienne au Nouveau-Brunswick

Deux personnes sont mortes dans l'écrasement d'un avion loué par Ambulances Nouveau-Brunswick, samedi matin, sur l'île de Grand Manan, dans le sud-ouest de la province. Les deux victimes sont un pilote et un travailleur paramédical qui sont morts sur le coup. Le deuxième pilote a été blessé et est hospitalisé à Saint-Jean. Une infirmière qui se trouvait à bord de l'avion est quant à elle hospitalisée à Grand Manan, où elle souffre de blessures légères.

L'appareil, un Piper PA-31 s'est écrasé dans une zone boisée près de l'aéroport, un peu après 5 h. Aucun patient ne se trouvait à bord. L'avion-ambulance revenait à Grand Manan après avoir transféré une patiente à l'hôpital de Saint-Jean. L'avion appartenait à une compagnie privée, Atlantic Charters.

« C'est une tragédie pour nous. On ne sait pas quoi faire ici », raconte Elisabeth Hasek, une résidente de Grand Manan.

Le président d'Ambulances Nouveau-Brunswick, Paul Ward, s'est dit dévasté. Il a offert ses condoléances aux familles des victimes. Le bureau de la sécurité des transports va dépêcher deux enquêteurs du bureau de Dartmouth, en Nouvelle-Écosse, à Grand Manan, dimanche. Le premier ministre Stephen Harper a tenu à rendre hommage aux victimes:

« Laureen et moi offrons nos sincères condoléances aux familles des deux premiers intervenants qui ont perdu la vie à l'île de Grand Manan. »

Malgré l'accident, les services d'ambulances aériennes se poursuivent normalement dans la province.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.