Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Ukraine: tirs à l'arme lourde dans le centre de Donetsk, au moins 2 morts

Au moins deux civils ont été tués dans d'intenses tirs à l'arme lourde qui ont touché jeudi plusieurs bâtiments dans le centre de Donetsk, dont une université et le siège du parquet occupé par les séparatistes prorusses.

Un obus est tombé sur l'université polytechnique, blessant un professeur. Un autre a touché le toit du parquet régional occupé par les représentants de la "République populaire de Donetsk" autoproclamée, a constaté une journaliste de l'AFP.

Selon les collaborateurs de l'université, deux personnes ont été tuées dans ces tirs, un chauffeur et une passante.

Une journaliste de l'AFP a également vu deux obus non explosés devant un centre commercial. Le quartier a été encerclé par des séparatistes armés qui ont par ailleurs indiqué que deux obus étaient tombés sur le siège de la police, également occupé par les rebelles.

De fortes explosions retentissaient à intervalle régulier.

La mairie de Donetsk a demandé aux habitants de ne pas sortir dans la rue en soulignant qu'on pouvait entendre "dans tous les quartiers de la ville explosions et salves d'armes lourdes".

is-neo/pop/pt

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.